Quels changements en 2020 pour les cartes grises ?

Document obligatoire pour circuler sur les voies publiques, le certificat d’immatriculation connaît régulièrement des modifications tant sur le plan fonctionnel que tarifaire. Cap sur les changements de la carte grise prévus en 2020.

Les taxes écologiques en 2020

La carte grise est soumise à des impositions sous forme de taxes, qui subissent régulièrement des changements en fonction de nombreux facteurs écologiques, économiques et sociaux. En 2020, les changements les plus importants sur le bonus-malus affecteront :

La taxe CO2

Si vous envisagez d’acheter un véhicule en 2020 et que vous devez l’immatriculer, il faudra prendre en considération le bonus-malus calculé en fonction du taux de pollution de la nouvelle voiture ou moto.

Selon la loi de finance 2020, la taxe écologique d’un véhicule nouvellement acquis est fixée à partir de 110g/km et le montant correspondant s’élève à 50 € (NEDC), et ce, du 1er janvier au 29 février 2020. A partir du mois de mars de la même année, la taxe écologique démarrera à 138g/km (WLTP).

Différence entre la taxe écologique de 2020 et celle de 2019

Les changements du bonus-malus sont significatifs, en effet, le montant maximal à payer passe à 20 000 € applicables à partir de 185 g/km (NEDC) et 212 g/km (WLTP). En 2019, il était fixé à 12 500 €, soit une augmentation de plus de 35%.

Ce remaniement affectera considérablement le tarif de la carte grise, particulièrement si vous achetez un véhicule à grande puissance fiscale comme les berlines, les 4 X 4,… et quel que soit son carburant (diesel ou essence).

Changement de la taxe par cheval fiscal

Influant sur le prix d’immatriculation, la taxe de puissance fiscale sur la carte grise est fixée par le Conseil général de chaque région. A-a-t-il des changements prévus pour l’année 2020 ? Découvrons-le ensemble.

100 % d’exonération pour les véhicules propres

La plupart des régions de l’hexagone ont déjà incité les ménages à acheter un véhicule propre (bioéthanol, hybrides ou électriques) en les exonérant de leur taxe régionale, à hauteur de 100%.

Ces décisions, associées au malus écologique (voir plus haut), ont des effets positifs pour lutter contre la pollution atmosphérique et pour réduire les dépenses du citoyen. De plus que les Français sont devenus assez ouverts aux énergies propres et les constructeurs auto essayent de trouver des solutions fiables quant à l’autonomie de ce type véhicule.

Quelles sont les régions qui vont modifier le cout du C.V fiscal en 2020 ?

A l’heure actuelle, aucune région n’a décidé d’augmenter ou de réduire le cout du cheval fiscal pour l’année 2020. En 2019, le prix moyen de la carte grise en France est de plus de 42 € le cheval fiscal, mais la différence est importante entre plusieurs régions. Ainsi, la Corse d’un côté avec un cheval fiscal de 27 € depuis 2008 et de l’autre côté, la région PACA (Provence-Alpes-Cote d’Azur) avec un cout de 51,20 €. Donc, il faut attendre la décision de chaque Conseil général régional pour voir si le tarif sera stable, réduit ou augmenté.