Que faire lors d’un accident de voiture dans un parking ?

L’accident de voiture dans un parking est l’un des pires cauchemars pour un automobiliste. En effet, il n’est pas rare de retrouver sa voiture avec une éraflure ou une bosse, due à une mauvaise manœuvre d’un autre conducteur, à un accident de voiture ou, pire encore, à un vandalisme sans raison. Examinons quelques exemples et voyons ce qu’il faut faire.

Les divers types de parking

Avant de savoir quoi faire après un accident dans un parking, vous devez comprendre si vous êtes dans des zones privées ou publiques. Il existe une véritable classification des routes, basée sur des caractéristiques de construction, techniques et fonctionnelles, selon laquelle sont définies les normes et les règles du code de la route.

Les parkings publics

Les parkings accessibles pour tous sont considérés comme publics. Ce sont les emplacements de stationnement appartenant aux cinémas, aux supermarchés, aux parcs, … Le code de la route y est alors applicable lors d’un accident, même si le terrain n’est pas la propriété de l’Etat.

Les parkings privés

Un parking peut être privé s’il n’est pas accessible pour tout le monde, par exemple le parking d’un immeuble ou d’un hôtel, qui n’est accessible que pour les résidents. Dans ce cas, le propriétaire peut placer à sa guise des panneaux de signalisation.

Les divers types d’accidents sur un parking

Nous allons nous limiter aux accidents qui peuvent survenir sur un parking public et qui est soumis aux règles du code la route, à savoir, le respect de la priorité à droite à défaut de signalisation, la mise en marche des clignotants, la cession du passage aux piétons, …

Accident entre une voiture à l’arrêt et une autre en mouvement

Selon le code de la route et en matière d’assurance, le conducteur du véhicule en mouvement est généralement responsable à 100 %. Suite à ce type d’accident de parking, votre responsabilité ne sera pas engagée et vous ne ferez l’objet d’aucun paiement. Pour les assurances, il est obligatoire pour vous de leur prouver dans le constat que vous êtes stationné dans un parking et vous êtes bien garé. Par contre, si votre voiture était en double file ou débordée  sur la voie de circulation, les dommages pourront être partagés à 50 / 50.

Si l’accident survient alors que votre porte ou portière est ouverte, l’assureur le considérera comme une gêne à la circulation et votre responsabilité pourra être engagée à la même hauteur que celle du conducteur de la voiture en mouvement.

La procédure à faire dans ce cas est d’établir un constat ou de trouver une solution à l’amiable. Et dans les 2 cas, vous devez présenter les papiers de votre véhicule tels que la carte grise et l’attestation d’assurance auto.

Accident entre 2 voitures en mouvement

L’accrochage entre 2 voitures en mouvement, implique les mêmes règles applicables à la circulation sur voie publique. Il faudra alors définir s’il n’existe qu’un seul responsable, ou si au contraire, les fautes doivent être partagées. Dans tous les cas, l’établissement d’un constat amiable permettra à l’assureur des 2 conducteurs d’appréhender les circonstances de l’accident et ainsi, de retenir les niveaux de responsabilité opportuns.