cartegrise-paris.com en ligne depuis 2009 - indépendant de l'Administration, agréés et habilités par le Ministère de l'Intérieur et le Trésor Public.

Que faut-il vérifier avant d’acheter un véhicule d’occasion ?

Il y a plusieurs points à vérifier lorsque vous envisagez d’acheter un véhicule d’occasion, particulièrement si vous voulez mettre l’accent sur la qualité, mais en gardant l’œil sur votre bourse. Ne vous laissez donc pas prendre au piège de la précipitation lorsque vous trouvez une voiture avec une carrosserie impeccable ou des accessoires haut de gamme. Que faut-il vérifier alors avant d’acquérir une nouvelle voiture d’occasion ?

Contrôle mécanique

Même si vous décidez de contrôler la voiture d’occasion à acheter en la conduisant sur la route, il est évident que, n’étant pas mécanicien ou conducteur d’essai, il sera difficile de détecter les faibles indices qui révèlent les défauts et les problèmes de la voiture et du moteur.

Il sera donc souhaitable d’accompagner un expert en auto pour déceler avec vous la minime défaillance du véhicule à acheter. Voici quelques aspects à prendre en compte lors de votre essai de conduite pour vérifier la voiture d’occasion :

Performance du moteur

Vérifiez si le moteur redémarre sans à-coups ni secousses et atteint la vitesse de puissance après une accélération sans difficulté. L’accélération et le redémarrage sont deux aspects très importants pour vérifier la fiabilité d’un moteur, par exemple si, lors d’un dépassement, le moteur perd de l’impact, cela peut compromettre la sécurité.

Faites attention à l’apparition d’une “dépression”, c’est-à-dire lorsque, en accélérant, le moteur a un moment de perte de puissance, comme si quelque chose le freinait et ne pouvait pas augmenter le régime.

Les freins

Pour vérifier la sécurité de la voiture d’occasion à acheter dans sa partie la plus importante, c’est-à-dire les freins, effectuez différents tests de freinage. La voiture doit toujours ralentir sans déraper, donc sans “virer” plus à droite ou à gauche.

Vérifiez également le fonctionnement du système d’assistance au freinage ABS. S’il fonctionne correctement, il ne permettra pas aux roues de se bloquer même en cas de freinage brusque.

La direction assistée

Le test doit être effectué sur une piste droite, sans circulation et en restant le plus près possible du centre de la chaussée. En gardant toujours le volant en position centrale, la voiture doit avancer tout droit, sans que l’on ressente de tension d’un côté ou de l’autre.

Essayez ensuite de lâcher la poignée du volant, en gardant toujours vos mains à quelques cm de celle-ci : dans ce cas également, le véhicule doit toujours se diriger tout droit.

La carrosserie

Vous pouvez vérifier l’état de la carrosserie lorsque le véhicule à acheter est à l’arrêt. Il faut bien vérifier si elle a des traces de rouilles, des égratignures, des creux et des bosses qui exigent de grandes réparations. Dans ce cas, vous pouvez vous mettre d’accord avec le vendeur pour réduire le prix d’achat du véhicule.

Il existe également d’autres points à vérifier, comme les feus avants et arrières, les vitres, l’intérieur qui doit être propre, le tableau de bord, les sièges,… Vous pouvez entre-autres demander un diagnostic auto fiable pour déduire les défauts d’origine électronique ou mécanique.

Contrôle des documents

Si la voiture à acheter vous a plu après l’avoir essayé et vérifié, vous pouvez demander au vendeur de vous montrer ses papiers. En effet, il faut vous méfier des arnaqueurs qui peuvent dissimuler certains problèmes liés à l’immatriculation du véhicule d’occasion à acheter. Voici les principaux documents à vérifier :

Commander votre carte grise

La carte grise

Appelée aussi carte d’immatriculation de véhicule (CIV), elle doit être au nom du titulaire et à l’adresse de celui-ci. Vous devez examiner la compatibilité du numéro de châssis affiché sur la carte grise avec celui gravé sur le moteur. Cela permettra de confirmer l’authenticité de la voiture. Il faut également demander au vendeur de fournir un certificat de non gage si son véhicule a été acheté auparavant à l’aide d’un organisme prêteur. N’oubliez pas aussi de vérifier la case J1 pour calculer le prix de la nouvelle carte grise.

La pièce d’identité

Vérifiez que le vendeur est le réel propriétaire de la voiture d’occasion en vous montrant sa pièce d’identité. Ne prenez pas au sérieux ceux qui présument vendre pour un frère, un parent ou un ami, à moins que la personne dispose d’une attestation et d’une copie de la pièce d’identité du titulaire.

Le carnet d’entretien

Même s’il n’est pas obligatoire dans les démarches de vente d’un véhicule, le carnet d’entretien peut vous donner plus d’informations sur l’état du véhicule et des entretiens ayant pu être réalisés. Trop de réparations signifieront une mauvaise santé du moteur ou des autres composants. Cela n’empêchera pas un défaut de survenir après achat, mais réduira le risque de panne.

Le certificat de contrôle technique

En cas de vente, le certificat de contrôle technique est obligatoire pour avoir une carte grise à votre nom. Si la voiture d’occasion à vendre n’a pas passé le contrôle technique, vous devez demander la preuve de la contre-visite en plus de la facture de la réparation concernée.