Est-il possible de rouler sans point sur son permis ?

Rouler sans point sur son permis n’interdit toujours pas la circulation auto sur les voies publiques. En effet, lorsque votre solde de points est réduit à zéro, vous vous retrouvez avec un permis à capital nul, mais toujours valide le temps de la réception de la lettre 48SI. Plus d’explications ci-dessous.

Pas de point, pas de permis ?

Si vous avez commis une infraction induisant la perte de vos derniers points, il est systématique que le policier ou le gendarme vous laisse conduire votre véhicule. L’administration de son coté vous enverra rapidement une lettre recommandée intitulée 48SI et qui signifie que votre permis de conduire est désormais invalide et que vous devez le restituer le plus tôt possible. Dans ce cas, 2 solutions s’offrent à vous.

1 – Avant la réception de la lettre 48SI

La période entre le retrait du dernier point et la réception de la lettre 48I peut être bénéfique à l’automobiliste. En effet, il est encore possible d’effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière pour gagner quelques points et continuer ainsi à rouler sur les voies publiques françaises.

2- Après la réception du courrier 48SI

Si vous avez reçu et signé la lettre recommandée 48SI, votre permis sera systématiquement invalidé et vous ne pouvez plus utiliser votre véhicule sans lui. Par contre, si vous refusez ce recommandé en demandant au facteur de le conserver, vous aurez un ultimatum de 15 jours pour réaliser un stage de récupération du capital perdu. Toutefois, il faudra aller à La Poste pour récupérer la lettre avant son expiration, sinon elle la réexpédiera à la préfecture pour prendre les mesures nécessaires.

Comment prévenir le zéro point ?

Le retrait du permis de conduire est une mesure administrative systématique lorsqu’on est à zéro point. Pour ne pas rouler sans ce précieux document et être sévèrement sanctionné, vous devez prévenir sa réquisition par l’Etat:

En consultant régulièrement votre solde

Si vous avez commis une infraction routière (excès de vitesse, carte grise invalide, …), la première chose à faire est de consulter votre solde au FNPC. Ce contrôle régulier vous permettra de vous apercevoir si vous êtes à court de point et d’anticiper les démarches nécessaires afin d’en récupérer quelques-uns.

En vous conformant au code de la route

C’est sans doute la meilleure solution pour garder votre permis et rouler avec votre véhicule le plus longtemps possible. Dans ce cas, vous devez vous conformer aux signaux lumineux de circulation, aux signaux routiers et aux marques routières. Vous devez également respecter les limitations de vitesse, que ce soit dans les villes ou sur les routes nationales.