cartegrise-paris.com en ligne depuis 2009 - indépendant de l'Administration, agréés et habilités par le Ministère de l'Intérieur et le Trésor Public.

Ethylotest jetable : obligatoire ou pas en voiture ?

L’alcool au volant représente l’une des principales causes de décès dans le monde et en France. Afin de prévenir les risques d’accidents de la circulation, le gouvernement a mis en place de nombreux dispositifs. Parmi ceux-ci, l’on peut citer l’éthylotest jetable. Cet accessoire permet aux conducteurs de détecter le degré d’alcool dans leur sang, afin de savoir s’ils sont aptes à reprendre le volant ou pas. Est-il obligatoire ou pas, et quelles sont ses répercussions ?

C’est quoi l’éthylotest jetable ?

Encore connu sous l’appellation ‘alcootest’, l’éthylotest jetable est un accessoire qui permet de mesure son taux d’alcool dans l’air expiré. De cette manière, le conducteur automobile peut connaître précisément la quantité d’alcool qu’il a dans son sang ou son organisme. Comme son nom l’indique, c’est un dispositif qui ne s’utilise qu’une seule fois. Il en existe deux types :

  • Les éthylotests électroniques : ils sont composés d’un appareil et d’un embout. Ce dernier (l’embout) est jetable, et le reste de l’équipement est réutilisable. Ils émettent un signal électrique pour donner les résultats du test d’alcoolémie.
  • Les éthylotests chimiques : ces accessoires sont à usage unique. Pour l’utiliser, le conducteur de voiture doit souffler dans le dispositif. Au contact de l’air expiré, il change de couleur. C’est grâce à ce changement que l’utilisateur sait si son taux d’alcool dans l’organisme excède la limite autorisée.

Ethylotest : obligatoire ou pas ?

Le premier texte de loi régissant les éthylotests en 2012 stipulait que les conducteurs de voitures motorisées devaient obligatoirement posséder un éthylotest dans leurs véhicules. Cette mesure s’accompagnait de sanctions et elle avait pour but de protéger les usagers en réduisant les risques d’accident.

L’une d’elle était l’apposition d’une amende de 11 euros au conducteur qui n’était pas en mesure de fournir son dispositif aux forces de l’ordre. Toutefois, sa mise en application a changé au fil du temps. La sanction a été levée et les conducteurs s’en sortent avec de simples rappels à l’ordre en cas de manquement.

Commander votre carte grise

Levée de l’obligation de possession de l’éthylotest

Depuis le mois de mai 2020, il n’est plus question d’imposer la présence d’éthylotest chez les conducteurs. En effet, jugeant cette mesure non-efficace, le gouvernement l’a suspendu. En Janvier 2018, lors de la tenue du Comité Interministériel de la Sécurité Routière, le Premier Ministre a annoncé de nombreuses mesures pour réduire le taux de mortalité sur la route, causés par les accidents dus à l’alcool.

Certaines d’entre elles sont entrées en vigueur en mai 2020. Il s’agit de :

  • La levée de l’obligation de posséder un éthylotest jetable dans son automobile
  • L’obligation imposée aux établissements de nuit de fournir à leurs clients, des éthylotests électroniques ou chimiques, sous peine de sanction (amende forfaitaire de 135 €)
  • Le rallongement de la durée maximale de l’obligation de conduire uniquement une voiture équipée d’un éthylotest antidémarrage, de 6 mois à 1 an. Cette rallonge est effective lorsque la mesure été prononcée comme alternative à la suspension du permis.

Même si l’éthylotest jetable n’est plus obligatoire aujourd’hui et qu’il n’est plus soumis à des sanctions, il est important de l’avoir. En tant que conducteur responsable, il est de votre devoir d’assurer votre sécurité, ainsi que celle des autres usagers de la route.